Les News Du Vin

Edition du 22/01/2019
 

Clos des Lambrays

Sommet

Clos des LAMBRAYS


Je suis issu d’une famille de vignerons champenois, nous raconte Boris Champy, j’ai fait mes études à Bordeaux et suis œnologue, j’ai travaillé pour la famille Christian Moueix, dans le Libournais et Pomerol. Christian Moueix m’a proposé de m’occuper de la cave de son vignoble en Californie, Dominus, j’y suis resté finalement 10 ans, de 1997 à 2007, et j’ai été le winemaker du plus beau domaine de la Nappa Valley, cela a été une expérience incroyable ! Mon épouse a émis le souhait de rentrer en Europe et, en, 2010, je suis entré chez Louis Latour, une très belle maison où j’étais Directeur des Domaines. En 2017, j’ai rejoint le Clos des Lambrays. J’aime dire que je suis un vigneron-œnologue qui aime autant la viticulture que la vinification. Le Clos des Lambrays se cultive comme un jardin d’exception, le but est de faire des vins d’une grande précision, Clos des Lambrays est l’un des meilleurs vins de Bourgogne en typicité. LVMH m’a dit qu’il cherchait quelqu’un pour s’occuper de leur “pépite” comme le faisait Thierry Brouin, qui prend sa retraite après avoir vinifié 38 millésimes ici. Je le remplace, nous passons l’année ensemble, pour qu’il y ait transition, avec transmission du savoir-faire sur le vignoble. Thierry Brouin a bien fait progresser le vignoble en l’améliorant, il ne l’avait pas trouvé en si bon état à ses débuts… nous avons la volonté de continuer dans le même esprit. LVMH a une vraie volonté de continuité, de progression de la qualité, c’est très motivant. Au Domaine, nous sommes très contents de la série 2015, 2016 et 2017. Trois millésimes qui ont des personnalités bien différentes : Le 2015 est une année exceptionnelle comme on n’en a pas souvent en Bourgogne, une année solaire avec un mois de Juin et un début Juillet chaud, heureusement, le climat a été un peu plus frais en Août. C’est un vin qui a beaucoup de succès, très marqué par les fruits noirs, des tanins très denses et puissants. Il me fait penser au 2005, un vin un peu atypique en Bourgogne, à l’aveugle, il sera facile à identifier ! Pour le 2016, nous avons eu beaucoup de chance au Clos des Lambrays, il y a eu beaucoup de gel en Bourgogne sauf dans certains grands crus, et nous avons été complètement épargnés au Clos des Lambrays. Le 2016 est un très beau millésime ici, la qualité est superbe. Le printemps a été froid, puis, quelques pluies en Juin, enfin un été extraordinaire avec un mois d’Août très chaud et un joli mois de Septembre, nous avons vendangé le 25. C’est un vin plus classique bourguignon, très belle maturité, tanins très soyeux, très fins. Concernant le 2017, tout le monde est content en Bourgogne, il n’y a pas eu d’évènements climatiques qui ont affecté la région, c’était une année précoce, le vin est très riche en fruits, très beaux tanins, avec un peu moins d’acidité que la moyenne, cela donne une belle souplesse. Aujourd’hui, les fermentations malolactiques sont terminées, le Clos est mis en fûts, 2017 va être un superbe millésime qui va s’ouvrir, un vin très prometteur.

   

Clos des Lambrays

Direction-Oenologue : Boris Champy
31, rue Basse
21220 Morey-Saint-Denis
Téléphone : 03 80 51 84 33

Email : clos@lambrays.com





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Clos JEAN


Au sommet de son appellation. La famille exploite deux propriétés : Clos Jean et Château de Rondillon depuis 7 générations. Les deux vignobles situés sur les coteaux au centre de l’appellation Loupiac offrent une topographie et une exposition sud sud ouest de tout premier plan. Les cépages classiques (Sémillon, Sauvignon et Muscadelle) offrent des vins d’une belle complexité en bouche. Vendanges manuelles par tris successifs, vinification avec maîtrise des températures, élevage en cuves avec léger passage en barriques... Clos Jean est un vignoble de 20 ha (80% Sémillon, 20% Sauvignon). Dans cette belle chartreuse du XVIIIe siècle, avec une cour intérieure, l’ambiance est reposante et sereine. Les chais sont très traditionnels de cette région, où l’authentique du début du XXe siècle côtoie le modernisme du XXIe siècle. Voilà un superbe Loupiac Clos Jean 2015, où s’entremêlent des nuances de miel, d’abricot confit et de brioche, d’une douce onctuosité, un vin ample, classique, aux nuances de coing, de miel et de fruits confits en bouche, qui mêle finesse et structure et s’associe, notamment, à un veau à la crème ou des Saint-Jacques aux poireaux. Le Loupiac Petit Clos Jean 2015 est plus vif, vraiment excellent, tout en bouche, avec ces nuances de pomme et de fumé, mêle suavité et finesse, est à prévoir, lui, avec un riz au lait ou une soupe d'abricots. Goûtez le Sublime de Clos Jean 2011, concentré, complexe et velouté, au nez de rose, intense au nez comme en bouche, légèrement miellé, très riche et très fin à la fois, et le Bordeaux rouge Clos Jean 2015, corsé, de belle robe soutenue, tout en bouche, fin et charnu à la fois, avec des arômes de fruits mûrs, classique de ce beau millésime.

Josselin Bord

33410 Loupiac
Téléphone :05 56 62 99 83
Email : vignobles.bord@wanadoo.fr
Site personnel : www.vignoblesbord.fr

Château CLOS des PRINCE


Un vignoble de 4 ha, sur sables siliceux et profonds et de crasses de fer en sous-sol, avec une moyenne d’âge des vignes de 48 ans (80% Merlot et 20% Cabernet franc). Le suivi du vignoble est permanent afin de préserver au maximum les sols et de respecter les vignes. La taille, élément fondamental de la qualité, est précise et limite ainsi les rendements, gage d'excellence. Au chai, on applique le même souci de perfection et de modernité maîtrisée. Vendanges manuelles en cagettes, tris sévères, tapis roulants et tables vibrantes pour une vinification parcellaire, dont une partie est réalisée en "vinification intégrale", une pratique qui confère au vin un soyeux et une élégance délicats. Après le gel qui nous a fortement impactés, nous dit Marie-Christine Prince, la récolte 2017 est la “rescapée” d'une météo peu clémente. Nous avons dû nous adapter en étant au plus près des besoins de la vigne et récolter, comme d'habitude, à la main en augmentant le nombre de vendangeurs. Rigueur et rapidité étaient les consignes majeures sur le terrain et, finalement, le peu de volume produit laisse augurer des impressions positives. Belle expression aromatique, fruit et couleur sont, en effet, au rendez-vous. En 2018, quelques bouteilles de 2012 à 2014 pourront satisfaire les demandes des consommateurs exigeants, millésimes auxquels le 2015 s'est rallié depuis peu. Vous allez apprécier ce beau Saint-Émilion GC 2015, de robe rubis profond, ample et franc en bouche, aux tanins soyeux, un vin qui délivre des arômes puissants de fruits rouges bien mûrs, charnu, avec des nuances épicées au palais. Le 2014, un vin de belle robe grenat, délivrant des arômes d’épices et de fruits cuits, puissant et volumineux en bouche, de belle évolution. Le 2011, séduisant avec ces notes de framboise et de griotte très mûres, très aromatique, d’une jolie finale, ferme, à dominante de rondeur. Quant au 2010, il dégage un bouquet complexe où s’entremêlent des notes de cassis et de cannelle, un vin harmonieux, de belle matière.  Il y a également cette cuvée Offrande du Château Clos des Prince 2012, mêlant structure et charnu, avec des arômes de fruits rouges mûrs, de cannelle et de fumé, aux tanins équilibrés, un vin riche, d’une belle longueur.

Marie-Christine et Gilles Prince
68, rue Emmanuel Roy (Lieu-dit Ferrandat Sud 33330 St-Laurent-des-Combes)
33420 Branne
Téléphone :05 57 84 64 14 et 06 76 81 04 11
Email : chateau-closdesprince@orange.fr
Site personnel : www.chateau-closdesprince.fr

Domaine SERGUIER


Le domaine est né à la fin du XIXe, par la volonté d’Hippolyte Serguier. 100 ans plus tard en 1997, Daniel Nury reprend le domaine familial situé au cœur du village au pied des remparts de Châteauneuf-du-Pape. Superbe Châteauneuf-du-Pape cuvée Révélation 2015 (Grenache noir majoritaire avec 10% de Mourvèdre, Cinsault et Syrah) issu de très vieilles vignes de 80 ans aux rendements inférieurs à 30hl/ha, vendanges manuelles avec tri à la parcelle, élevage 14 mois en barriques, un vin marqué par des senteurs d’épices à dominante de fruits rouges mûrs, de poivre et de violette, d’une belle couleur grenat pourpre, alliant charpente et souplesse en bouche, très structuré, distingué, d’une volumineuse finale.  Le Châteauneuf-du-Pape rouge Tradition 2015, 70% Grenache, 12,5% Mourvèdre, 12,5% Syrah et 5% autres (Cinsault, Counoise, Muscardin...), coloré et bouqueté, aux notes de cerise confite et d’humus, avec cette bouche puissante, est un vin ferme et typé. Beau Châteauneuf-du-Pape blanc 2015, parts égales de Grenache blanc et de Clairette blanche (40% de chaque) avec 20% de Bourboulenc, des arômes bien présents où dominent les agrumes et les petits fruits secs, tout en subtilité aromatique, d’une belle longueur, idéal sur une daurade à la provençale ou une sole aux légumes. Il y a encore le CDR Le Cabanon rouge 2015, aux tanins enrobés, de couleur cerise soutenue, bien réussi, et le CDR Le Cabanon de ma Mère blanc, aux notes de fruits blancs et d’acacia.

Daniel Nury
10, rue Alphonse Daudet
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 83 73 42 et 06 15 66 58 90
Email : nury.daniel@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaine-serguier.com

DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


Ce domaine familial a été repris par François Bertheau en 2004. Il représente la cinquième génération à exploiter ce vignoble de 6,22 ha. Les vignes sont âgées de 45 ans en moyenne. L’élevage se fait en fûts (dont 20 à 30% de bois neuf) pour une durée de 18 mois, le vin, non filtré, sera commercialisé environ 6 mois après sa mise en bouteilles. “Le 2011 a été marqué par un printemps précoce, un été pas particulièrement beau, et une très belle arrière saison, nous raconte François Bertheau. Ces conditions météorologiques ont donné de très bons résultats, avec par contre une vigilance à la maîtrise des températures en vinification. Les quantités sont, à quelque chose près, similaires à 2010. Bien qu’il soit encore un peu tôt, ce millésime 2011 apparaît bien équilibré, peut-être mieux que le 2010, dont il semble être cousin germain avec du caractère et beaucoup de fruit, peut-être un peu plus soutenu et plus tannique. Il sera sûrement de garde. Pour un vigneron c’est une belle année comme nous les aimons.” En attendant, il y a son superbe Chambolle-Musigny Premier Cru Les Charmes 2009, parfumé, associant richesse et finesse, concentré et charnu, aux tanins bien présents, une valeur sûre. Le Chambolle-Musigny Premier Cru Les Amoureuses 2008 est remarquable, aux tanins savoureux et riches à la fois, généreux, coloré et corsé, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle. Goûtez le Chambolle-Musigny Premier Cru 2008, qui est un assemblage de 4 parcelles, très équilibré, très parfumé (petits fruits rouges mûrs frais, humus...), avec cette pointe de griotte caractéristique de l’appellation, un vin complet, de belle intensité, de garde. Le Chambolle-Musigny 2009, au nez complexe avec des notes de fruits rouges mûrs et de réglisse, concentré au nez comme en bouche.

François Bertheau
5, rue du Carré
21220 Chambolle-Musigny
Téléphone :03 80 62 85 73
Télécopie :03 80 62 84 64
Email : domaine@francoisbertheau.com
Site : domaine.bertheau


> Nos dégustations de la semaine

Château Le BOURDIEU


Vignoble de 38 ha plantés sur un sol de formation caillouteuse mêlée de sable et d?argile (c?est ce que l?on appelle des croupes). Construit vers 1830 par Philippe Delacourt, reconnu Seigneur du Bourdieu, dans le style architectural des maisons de maître du XIXe siècle, le Château apparaissait déjà dans la 2e édition du Féret (1878) ainsi que dans la 1ère classification des Crus Bourgeois de 1932.
Vous allez apprécier ce Médoc 2015 50% Cabernet-Sauvignon, 50% Merlot, vieilles vignes de 35 ans, élevage 12 mois en barriques de chêne, vraiment remarquable, de robe grenat intense, équilibré, aux notes de cassis bien mûr, avec des nuances fumées, puissant, corsé, un vin qui commence à se fondre. Le 2014 est un vin aux tanins présents, intense en bouche, marqué par son terroir, au parfum de cerise et de sous-bois, d?excellente garde. Le 2013 est charmeur, au nez délicat de petits fruits rouges mûrs (cassis, mûre) et d?humus, aux tanins soyeux, à la fois puissant et fin, un joli vin mêlant rondeur et structure, où l?élégance prédomine.
Le 2012, charnu, est riche en matière, aux tanins équilibrés, où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche riche et corsée, de garde. Le 2011 est excellent, d?un beau rouge profond, concentré et fruité, avec des tanins souples, et un nez où dominent la groseille et la prune, avec une touche poivrée. 
Le 2010, caractérisé par un nez complexe (cassis, épices...), réunit puissance et souplesse, riche et fin, typé, charnu, de bouche pleine.

Guy Bailly
1, route de Troussas
33340 Valeyrac
Tél. : 05 56 41 58 52
Email : guybailly@lebourdieu.fr
www.lebourdieu.fr


Domaine de la POITEVINIÈRE


Depuis le XVIIe siècle, la famille cultive et transmet ses vignes à ses descendants. Vincent a repris l'exploitation de son père en 1981. L'exploitation regroupe deux caves pour vinifier et stocker les vins récoltés. Tous les vins sont vinifiés en cuves souterraines verrées afin de leur permettre de conserver fraîcheur, fruité et gaz carbonique. Les Muscadets millésimés restent au minimum 14 mois sur leurs lies fines.
Goûtez le Muscadet Sèvre-et-Maine sur lie 2012, fruité, très bien équilibré en acidité, aux connotations de citron et de pomme, mêlant rondeur et fraîcheur aromatique. Joli 2010, de robe jaune pâle, floral, qui sent bon la pomme, l'aubépine et l'amande mûre, de très bonne bouche, souple et riche en arômes. Savoureux 2009, très caractéristique de son terroir, qui allie richesse aromatique et persistance en bouche, avec des notes de fleurs blanches et de noisette en finale. Beau rapport qualité-prix (3,30 à 4,20€). Pas d'hésitation non plus.

Earl Vincent Rineau

44190 Gorges
Tél. : 02 40 06 96 93 et 06 83 44 57 41
Email : vincent.rineau@wanadoo.fr
www.domaine-de-lapoiteviniere.com


ARNOUX & Fils


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La famille détient ce vignoble depuis 1717, depuis que le Seigneur de Lauris, fit don d?une parcelle à un ancêtre de la famille Arnoux, Pierre Bovis. Depuis ce jour, le vignoble s?est transmis de père en fils depuis 8 générations. Jusqu?au début du XXe siècle, il y avait de la polyculture avec notamment beaucoup de maraîchage dans la région. C?est le grand-père Aimé, né en 1901, qui a développé le vignoble et, en 1936, a créé la Cave du Vieux Clocher.
?Le 2016 est un super millésime, quantité et qualité sont au rendez-vous, nous dit Jean-François Arnoux. Nous avons vendangé aux dates habituelles, les raisins étaient bien mûrs et sains. La vigne a un peu souffert de la sécheresse mais la qualité est exceptionnelle ! Le 2015 qui lui précède est aussi de grande qualité, vraiment deux millésimes fantastiques qui se succèdent. Notre Vieux Clocher est très gourmand, explosion de fruits rouges et noirs (cassis, framboise) et de notes de poivre et de réglisse, bel équilibre, belle richesse, ampleur veloutée qui procure beaucoup de plaisir en bouche, pas trop d?extraction pour garder le côté friand, les tanins sont très soyeux.
Le Seigneur de Lauris est un vin issu de vieilles vignes avec de longues cuvaisons afin d?extraire toute la potentialité du terroir. Grâce à la sélection parcellaire, au tri et aux petits rendements, nous avons obtenu une belle qualité de vin sur la gourmandise. Un vin plus fruité que gras, tout en charme, après 4 mois d?élevage en foudres, on est séduit par son côté fruité avec des notes évoluées.?
Formidable Vacqueyras ?1717? 2014, qui rend hommage au début de l?histoire vigneronne de la famille, sélection parcellaire des plus vieilles vignes de Grenache et Syrah, de bouche mûre, un grand vin charnu, au nez à la fois intense et subtil où s?entremêlent la griotte, la prune et une touche poivrée, de garde. 
Le Vacqueyras Château Les Pénitents rouge 2014, toujours bien expressif de son terroir, est typé comme on les aime, aux notes de prune et de sous-bois, dense et concentré, légèrement poivré en finale, de très bonne évolution comme le Vacqueyras Vieux Clocher Classic rouge 2015, où dominent les fruits rouges et la violette, alliant finesse et charpente, qui poursuit une bonne évolution, de bouche charnue. 
Remarquable CDR Seigneur de Lauris Vieilles vignes rouge 2015, de robe pourpre, au nez puissant et persistant de poivre et de cerise noire, gras, aux tanins enveloppés, de bouche corsée, et le Vacqueyras rouge Les Tours Clocher 2013 (bouteille lourde), au nez intense, de couleur profonde, il est très classique, complexe au nez comme en bouche (pruneau, épices), un vin qui demande des plats épicés, comme un foie gras poêlé aux raisins ou un lapin caramélisé aux épices.
Le Vacqueyras Seigneur de Lauris blanc 2015, élevé et vinifié en barriques neuves durant 12 mois, a beaucoup de finesse, boisé, un vin très floral, très aromatique avec un côté beurré grâce à la macération pelliculaire à froid, et se savoure avec des filets de sole aux artichauts ou des escalopes de veau à la milanaise. Goûtez le Vacqueyras blanc Les Pénitents 2016, équilibré, parfumé et persistant, bien sec et complexe en bouche, alliant structure et finesse, fleurant le musc et la pêche, tout en bouche, et le Vacqueyras rosé Les Pénitents 2016, à la fois friand et chaleureux, parfait sur des spaghettis à la carbonara ou une côte de veau provençale.

Marc et Jean-François Arnoux
Cave du Vieux Clocher
84190 Vacqueyras
Tél. : 04 90 65 84 18
Email : info@arnoux-vins.com
www.arnoux-vins.com



> Les précédentes éditions

Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017

 



Domaine des MONTS LUISANTS


Château de MAUVES


André DEZAT et Fils


Pierre FRICK et Fils


RUHLMANN-SCHUTZ


GODINEAU Père et Fils


Domaine Pierre MARTIN


Château PLANTIER ROSE


Domaine Jean-Max ROGER


Château GAUTOUL


Château LAJARRE


Château de PANIGON


POINSOT Frères


Philippe LECLERC


Cave de ROQUEBRUN


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Cédric CHIGNARD


Cru du PARADIS


POL ROGER


Château LAFARGUE


CAMIAT et Fils


Château La CROIX MEUNIER


Château CAMBRIEL


Domaine des BOUQUERRIES


Château CLOS des PRINCE


Château VIEUX RIVALLON


Domaine TOUR SAINT-MICHEL


Château MAUVINON


PHLIPAUX Père et Fils


Domaine DUBREUIL-FONTAINE


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Eric TAILLET


Château Le BOURDIEU


Château LAGARDE


Château DAVID



SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE GOURON


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHÂTEAU FILLON


CHATEAU VALGUY


DOMAINE DE BELLEVUE


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE PICHARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales