Les News Du Vin

Edition du 21/05/2019
 

Mas de Daumas-Gassac

Unique

Mas de DAUMAS-GASSAC


Selon Roman Guibert, “le 2018 est un millésime septentrional. Nous avons démarré les vendanges le 3 septembre et avons terminé le 28. Ce fûrent des vendanges très étalées, nous vendangeons plus précocement à cause de notre rosé Frizant. En Languedoc, nous démarrons généralement les vendanges en août. Après des épisodes de mildiou qui nous a causé des pertes de récolte (-35 %) nous avons du mal à gérer une demande croissante… Le Daumas-Gassac n’a jamais été aussi rare ! En 2018, nous avons eu un volume de pluviométrie record ! De janvier jusqu’à juin, c’est ce qui a entrainé le mildiou… le bon côté des choses, c’est que la vigne a une belle réserve d’eau dans le sol. Nous avons finalement obtenu une récolte bien concentrée grâce au bel été qui néanmoins n’a pas été caniculaire. Ce 2018 est un vin sur la fraîcheur et la finesse, c’est un vin velouté, où l’on retrouve de jolis tanins de fruits noirs plutôt que de fruits rouges avec des notes de poivre vert, un vin d’une belle complexité. Mas de Daumas-Gassac rouge 2017 est le 40e millésime de la propriété, donc un millésime chargé en histoire. Il a subi l’impact de la gelée noire du printemps, et donc, les quantités sont moindres. C’est un vin d’une belle structure tannique, avec de l’acidité, c’est dû à nos Cabernets Sauvignons non clonés et aux grandes amplitudes thermiques, des nuits très fraîches et des journées très chaudes que l’on trouve ici, sur notre beau terroir en forme de cirque, un site géologique tout à fait remarquable. Tous ces atouts apportent au vin une grande concentration d’arômes, des notes de sous-bois, de garrigue et de thym frais. Mas de Daumas-Gassac Blanc 2018 offre seulement 50 000 bouteilles ce qui est beaucoup moins que d’habitude. En 2018, nous avons récupéré une parcelle très ancienne que nous avons arrachée puis replantée de Viognier, on retrouve donc un peu plus de Viognier dans l’assemblage (environ 27 %). Notre Blanc 2018 est à mi-chemin entre le 2017 et le 2016. Ce 2018 est un vin avec plus de gras, un peu plus d’acidité donc, un millésime un peu plus tendu, le 2017 était très sec du style du 2001. On retrouve un style assez onctueux très agréable dans ces 2018 avec la présence d’une belle minéralité. L’expression de cette belle fraîcheur incomparable est une caractéristique que l’on retrouve dans les Daumas-Gassac, c’est un vin très désaltérant sans aucune lourdeur. Comme objectifs, nous allons replanter la vigne emblématique du vignoble qui avait été arrachée il y a 7 ans sur une parcelle dénommée Peyrafioc (Pierre à feu en occitan), nous devons aussi gérer la pérennité du domaine… Nous renforçons le lien avec la traction animale pour les labours avec le percheron d’un ami vigneron, notre troupeau de moutons gère l’enherbement, nous plantons aussi beaucoup d’arbres autour des parcelles en accord avec le conservatoire du littoral, pour avoir des barrières végétales, c’est important pour conserver l’éco système et pour maintenir ici les chauves souris qui ont besoin de la présence des arbres pour se repérer. Nous sommes très impliqués dans la sauvegarde du milieu naturel. In fine, tous ces paramètres sont importants pour définir au mieux l’excellence du vin.”

   

Mas de Daumas-Gassac

Famille Guibert
Haute Vallée du Gassac
34150 Aniane
Téléphone : 04 67 57 71 28

Email : contact@daumas-gassac.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine A RONCA


Créé en 2006 par la sympathique Marina Acquaviva, le Domaine A Ronca (A Ronca est un cours d’eau qui traverse le vignoble) est contigu au Domaine de la Figarella créé en 1961, par François Acquaviva et repris par Achille, respectivement le grand-père et le père de Marina. L’encépagement est typiquement insulaire (Vermentino et Sciaccarello), et le vignoble est planté tout en coteaux sur un sol essentiellement composé d’arènes granitiques. Les vins sont en Bio. “Le 2018 est pour nous, une année supérieure à 2017, nous précise Marina Acquaviva, nous avons eu une fort belle récolte avec une qualité de raisins homogène. Les blancs et rosés sont fruités, les rouges structurés. Nos ventes actuelles : les rosés et blancs 2018, et, les rouges 2016.” Superbe Vin de Corse Clos Acquaviva rouge cuvée Alexandre 2015, présenté dans une très belle bouteille, élevé 6 mois en fûts, associe une finesse tannique à une rondeur persistante, avec ces notes de fraise des bois surmûrie, de réglisse, un beau vin dense et velouté, de belle évolution. Le Clos Acquiviva blanc cuvée Marie 2015, élevé 5 mois en fûts, où s’entremêlent des notes d’amande, de coing et de bruyère, de bouche harmonieuse, il est suave au palais et demande une cuisine délicate comme une nage de homard à la citronnelle ou un méli-mélo de poissons et crustacés à la ciboulette. Très beau Corse-Calvi blanc A Ronca 2017, 100% Vermentino, élevé en cuve Inox thermo-régulée, séduisant par son ampleur, au nez de fruits frais et de fleur d’acacia, tout en harmonie, ample en bouche, d’une très jolie finale. Le Corse-Calvi rouge A Ronca 2016, pur Sciaccarellu, typé, il est charnu, rond et d'une bouche ample, où dominent la prune et l'humus, et s’apprécie aussi bien, par exemple, avec une langouste rôtie aux aromates que sur des feuilletés de cèpes au foie gras. Goûtez également l’A Ronca rosé 2017, issu d’un pressurage direct, d’un beau rose très pâle, légèrement épicé, de robe légère, associant nervosité et suavité, d’une grande fraîcheur.

Marina, Marie et Alexandre Acquaviva
Route de l'Aéroport
20214 Calenzana
Téléphone :06 87 55 55 45
Email : aronca@orange.fr
Site personnel : www.aronca.fr

Domaine David SAUTEREAU


Ce domaine compte 8 ha, et des vignerons de père en fils depuis 10 générations. On s’applique ici à harmoniser modernisme et tradition en conservant la typicité du Sancerre. “Le terroir de Sancerre est magnifique, précise David Sautereau, et permet de sublimer le Sauvignon Blanc et le Pinot Noir. L’expression du terroir est pour moi primordiale. Aucune étape, aussi bien dans les vignes qu’en cave, ne doit être laissée au hasard pour veiller à préserver toute la richesse de cette expression.” Vraiment remarquable, le Sancerre blanc 2017, bien équilibré en acidité, avec ces arômes de pomme et de tilleul, de bouche harmonieuse et subtile, un vin d’une grande finesse, racé, séduisant par sa structure distinguée en finale.  Très bien aussi le Sancerre rouge 2016, typé, au nez de fruits mûrs et d’humus, aux tanins équilibrés, de bouche à la fois puissante et ronde, d’un beau rouge profond, avec des notes de fruits rouges et noirs au palais, idéal avec un rôti de porc froid ou des poivrons farcis aux légumes. Également le Sancerre rosé 2017, aux parfums intenses et frais de fruits rouges, associés à de discrètes notes florales, il est très agréable.

David Sautereau
Les Epsailles
18300 Crézancy-en-Sancerre
Téléphone :02 48 79 42 52
Email : david.sautereau@wanadoo.fr
Site personnel : www.sancerre-sautereau.com

Franck BONVILLE


Quatrième génération après Alfred au début du XXe siècle, Franck et Gilles, c’est aujourd’hui Olivier Bonville qui dirige cette Maison. Quelque 15 ha répartis sur 77 parcelles, cerfitiées Haute Valeur Environnementale. Olivier Bonville nous explique que “lorsque l’on a la chance d’exploiter 77 parcelles au cœur du petit (à l’échelle du monde) terroir de la Champagne et surtout au cœur de la prestigieuse Côte des Blancs, cela crée le devoir d’élaborer des vins dignes de notre exceptionnel patrimoine acquis et transmis au fil des générations. La vigne est un organisme vivant qu’il est important de respecter. En cela, nous nous attachons à préserver son environnement naturel : les désherbants sont abandonnés au bénéfice du travail du sol. Ainsi, le domaine est orienté vers la Haute Valeur Environnementale.” On se régale avec le Champagne brut Grand Cru Blanc de blancs Prestige, 100% Chardonnay, 4 années de vieillissement en cave, d’une belle robe or pâle, d’un superbe fruité, au bouquet de rose, généreux et charmeur, un Champagne ample et vif, qui associe distinction et fermeté, de bouche franche aux notes de noix subtiles. Et cette belle réalisation, la cuvée Les Belles Voyes Grand Cru Oger Blanc de blancs, 100% Chardonnay, 6 années de vieillissement an cave, d’une grande complexité aromatique, où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, une cuvée puissante mais tout en distinction, de mousse fine, crémeuse et persistante. On poursuit avec ce Pur Avize Grand Cru Blanc de blancs, qui a une robe jaune or, au nez de fruits exotiques, riche, d’une belle finale, aux notes d’agrumes et une minéralité prononcée au palais, une réussite comme cet autre Pur Oger Grand Cru Blanc de blancs, dense, complexe, aux reflets brillants, au nez frais et gourmand de cannelle et de miel, avec une bouche subtile et délicate où se dégage des notes de citrons confits et de noisette grillée, un vin à la fois frais, puissant, d’une belle structure équilibrée avec une finale ample, à prévoir sur des huîtres gratinées au Champagne ou des écrevisses aux fines herbes.

Olivier Bonville
9, rue Pasteur
51190 Avize
Téléphone :03 26 57 52 30
Email : contact@champagnebonville.fr
Site personnel : www.champagnebonville.fr

CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


Michel Jeaunaux commence le métier de vigneron, en 1965. A cette date, le raisin est apporté à la coopérative du village. En 1973, il se marie avec Marie-Claude, et ils installent le premier pressoir (traditionnel) de la maison. Commencent alors les premières vinifications. Depuis, la cuverie et la cave ont été construites. En 1999, Cyril, leur fils, les rejoint, et en 2003, un deuxième pressoir traditionnel est installé. De 500 bouteilles produites au départ, la maison s’applique désormais à vinifier environ 45000 flacons. La démarche reste fidèle à une viticulture durable : travail des sols, enherbement, vinifications en cuves mais aussi en fûts de chêne. Les vinifications s’effectuent en cuves (inox et émail) ou bien en fûts de chêne pour les trois cépages. Les fermentations alcooliques démarrent spontanément ou bien après ensemencement levurien. La fermentation malo-lactique, toujours effectuée jusqu’à maintenant, devrait ne plus devenir systématique à l’avenir pour conserver davantage de tension et de minéralité sur nos vins de base. Les cuvées patientent ensuite entre 2 et 7 ans en cave. Enfin, toujours dans la recherche de la minéralité et du naturel, les dosages sont modérés pour laisser au vin la possibilité de s’exprimer pleinement. Le Champagne Extra brut Les Grands Nots millésimé 2003, issu d’un assemblage de têtes des cuvées non filtrées de Chardonnay, Pinot noir et Pinot meunier à parts égales, une cuvée vinifiée et élevée en fûts de chêne, est ample et parfumé, au nez subtil où se développent des arômes d’agrumes et de petites fleurs, tout en bouche persistante et fine, de robe jaune or. Excellent brut rosé de Saignée, contrairement au rosé classique d’assemblage, cette cuvée résulte d’une subtile et brève macération des raisins rouges, élaborée exclusivement à partir de Pinot meunier et de la seule vendange 2006, un Champagne tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de rose, d’une longue finale parfumée. Le Champagne brut Prestige, Chardonnay majoritaire (80%), complété par du Pinot noir, est dense, alliant finesse et structure, d’un jaune brillant, aux connotations de fleurs et d’épices.

Cyril Jeaunaux
1, rue de Bannay
51270 Talus-Saint-Prix
Téléphone :03 26 52 80 73
Télécopie :03 26 51 63 78
Email : cyril@champagne-jr.fr
Site : champagne-jr
Site personnel : www.champagne-jr.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château La CONFESSION


Jean-Philippe Janoueix fait partie de l?illustre famille originaire de Corrèze et implantée sur la Rive droite depuis le XIXe siècle.
Il élève soigneusement ce remarquable Saint-Émilion GC Château La Confession 2015, dont l?étiquette est très belle, au nez de violette et de sous-bois, tout en couleur, avec en bouche ces notes subtiles et intenses de kirsch et de fruits rouges surmûris, aux tanins puissants mais bien fondus, très harmonieux et prometteur. Le 2014, de bouche distinguée, très bien corsé et équilibré, parfumé (griotte, humus...), allie concentration aromatique, finesse des tanins et structure en bouche. Le 2012, savoureux en ce moment, dense, très riche et parfumé (griotte confite, sous-bois), coloré et bien charnu, aux tanins fermes et soyeux à la fois, à déboucher avec un pigeon en hérisson et galette aux courgettes ou une estouffade de joue de bœuf. 
On poursuit avec ce Saint-Georges Saint-Émilion Château Cap Saint-Georges 2014, 91% Merlot et 9% Cabernet franc, issu de vignes de 32 ans en moyenne, au nez complexe dominé par la cerise et l?humus, coloré et charpenté, de bouche puissante, avec ces nuances de mûre et de musc en finale, de garde, parfait, notamment, sur une pot-au-feu de foie gras ou une épaule d'agneau (18,90 €).
Le Saint-Georges Château Cap d?Or 2014, 84% Merlot et 16% Cabernet franc, issu également de vignes de 32 ans en moyenne, même vignoble que le Château Cap Saint-Georges, le Cap d?Or étant le Second Vin, tout en souplesse, marqué par les petits fruits rouges frais, coloré et bouqueté, se goûte, lui, avec un lièvre en crépinettes ou un rôti de veau en papillote (10,90 €). Le Bordeaux Supérieur cuvée ?M? Château Croix-Mouton 2012 (à Lugon), est corsé, aux notes de violette, de pruneau et de sous-bois, un vin puissant, de très bonne bouche, de très bonne évolution.

Jean-Philippe Janoueix
Haut Pontet

Tél. : 05 57 48 13 13
Fax : 05 57 48 00 04
Email : contact@jpjdomaines.com
www.jpjdomaines.com


COLLOVRAY et TERRIER


Excellent Pouilly-Fuissé Plénitude de Bonté 2010, gras et complexe au nez comme en bouche, marqué par des nuances de pain grillé, de fruits blancs mûrs et de noisette, tout en rondeur (21,50 €). Le Saint-Véran Vignes Derrière la Maison 2010, un terroir tardif travaillé en culture biologique, vinification totale en fûts, est tout en bouche, associant rondeur et nervosité, aux notes florales intenses (17,30 €).

La Cuette
71960 Davayé
Tél. : 03 85 35 86 51
Fax : 03 85 35 86 12
Email : info@collovrayterrier.com
www.collovrayterrier.com


Domaine de la HAILLE


Un vignoble familial depuis 1937. 
Cet IGP Côtes de Gascogne cuvée Les Anges 2014 (Chardonnay, Sauvignon et Gros Manseng), au nez complexe, est un vin bien fondu, de bouche intense où dominent les agrumes et les fruits secs.
Il y a aussi cet IGP Côtes de Gascogne rosé Soir d?été 2015, avec un nez de fraise et de grenade, rond mais d?une belle fraîcheur, et la cuvée Hugo rouge 2015, qui allie charpente et finesse, avec ces notes de fumé, de cerise et d?épices.

Jean-Luc et Laurence Lapeyre

32250 Montréal-du-Gers
Tél. : 05 62 28 64 30 et 06 77 11 08 37
Fax : 05 62 29 47 46
Email : lgvm@lahaille.com
www.lahaille.com



> Les précédentes éditions

Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017

 



Château du GRAND BOS


Château MAÏME


Domaine MARTINOLLE-GASPARETS


Michel TURGY


Château CORBIN MICHOTTE


Château LAFLEUR du ROY


Château FONTBONNE


Château LAJARRE


Château de La GRENIERE


Château PLANTIER ROSE


THÉVENET-DELOUVIN


Domaine LUQUET depuis 1878


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Château de CHANTEGRIVE


Domaine du CHARDONNAY


Château PLINCE


Château BEAUREGARD


Domaine LAFRAN-VEYROLLES


Domaine René FLECK et Fille


Jean-Marie NAULIN


Sylvain MOSNIER


P. LANCELOT-ROYER


Vignoble André HARTMANN


Domaine de MAGALANNE


Château Le MEYNIEU


Domaine Robert KLINGENFUS


Domaine de NOIRÉ


Georges KLEIN et Fils


Domaine Antonin GUYON


Château de POURCIEUX



CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


MAISON MOLLEX


CHATEAU PONT LES MOINES


CLOS SAINT-PIERRE


DOMAINE COMTE PERALDI


CHÂTEAU FILLON


CLOS TRIMOULET


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE GERARD TREMBLAY


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


CHATEAU MACQUIN



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales